Si la terre était un village de 100 personnes

Publié le par Alexandra

Il y aurait :

60 asiatiques, 14 américains, 13 africains, 12 européens, 1 océanien. 52 femmes et 48 hommes. 70 seraient mal logés, 50 souffriraient de malnutrition, 70 seraient  analphabètes, 25 de 5 à 14 ans travailleraient, 1 posséderait un diplôme universitaire, 6 détiendraient 60% des richesses, 50  vivraient avec deux dollars par jour, 11 possèderait une voiture, 1 un ordinateur, 17 un téléphone portable.

1/3 n'aurait pas accès à l'électricité, 26 n'auraient pas accès à  l'eau potable, 15 produiraient plus de la moitié des rejets de CO2, 25 consommeraient les 3/4 de l'énergie totale, 20% des déchets du village seraient traités, le reste se retrouverait dans la nature.


17 n'auraient aucun service médical, 10 auraient la tuberculose, 2 auraient le paludisme et 40 risqueraient de l'attraper.La durée de vie varierait selon les maisons de 36 à 85 ans. Et en 2025, le village comprendrait 133 habitants.....

Nous, les européens et particulièrement les Français avons donc beaucoup de chance... et pourtant le nombre de mal logés, mal nourris, mal soignés....est  très important.
Il y aura en France trois millions d'allocataires du RSA dès juin prochain, allez jeter un coup d'oeil sur le site. Vous y trouverez des informations sur cette réforme d'une ampleur exceptionnelle pour que la pauvreté et les effets de cette dernière sur un grand nombre de nos compatriotes soit combattus.

J'ai assisté à l'une des rencontres territoriales que le cabinet de Martin Hirsch accompagné de représentants de la caisse d'allocations familiales, du pôle emploi, de la MSA....organisent dans tous les départements de France pour informer prévenir anticiper, adapter cette réforme de titans...

A côté de moi un homme d'une cinquantaine d'années, ancien architecte livreur chez Emmaus me souffle : "on verra bien ce que ça va donner mais en attendant je dors avec eux à la  halte d'urgence ....ils sont seuls, affamés et alcooliques, ils souffrent et tout le monde s'en fout"

Les  Centres d'actions municipales et les conseils généraux sont compétents pour recevoir ces publics précarisés et instruire leurs dossiers. Ils se sont pour la plupart lancés dans un agenda 21 dont une grande 
partie des actions concernent la réinsertion, la lutte contre la précarité, la discrimination.....(Conseil Général de la Gironde, mairie de Bordeaux, mairie de Mérignac, Mairie de Blanquefort...) évidemment l'idéal serait sûrement que toutes les actions de leurs agenda 21( plan d'actions pour un monde durable au 21 éme siècle) soient traitées avant tout par le prisme social ou plus exactement ce serait formidablement logique que tous les acteurs territoriaux soient ensemble autour de la table pour toutes les actions des agendas 21 aussi logiquement que pour la mise en oeuvre du RSA.

Commenter cet article