L'affaire des pages jaunes

Publié le par Alexandra

J'ai donc rencontré les représentants des Pages Jaunes. Un rendez-vous qui se voulait constructif...ça l'avenir nous le dira. Au programme de ce rendez-vous, nos positions respectives.

La leur :
Le titre de la pétition et notamment le terme "scandale" leur a été douloureux : Et on les comprend...si, si vraiment.

Ensuite, ils se sont exprimés sur les efforts écoresponsables de leur entreprise : paiement d'une taxe ECOFOLIO,  gestion durable des forêts, utilisation de sacs biodégradables...

Enfin, ils considèrent que ceux qui ne veulent pas d'annuaires ont la possibilité de  le faire savoir (numéro de téléphone + site depuis peu...)

Bref, des arguments qui s'entendent, d'autres sont selon moi nettement moins recevables. Selon eux, les annuaires ne représentent qu'1% des arbres coupés, une paille ramené aux gratuits et autres publicités, et puis le nombre d'annuaires jetés serait au final très faible...

Et  enfin, il n'y a que 600 pétitionnaires et 320 membres sur le groupe de  Facebook, alors...

La nôtre : 

La distribution sous format papier dans tous les foyers de manière systématique n'est pas raisonnable à l'heure d'internet et en terme de pédagogie tout simplement. 

Comment souhaiter des comportements de consommation vertueux quand des tonnes d'annuaires sont jetés sans être ouverts ?

En revanche, l'annuaire reste un symbole, un lien social incontestable, un service universel. Sa production génère une activité économique. 

Pour toutes ces raisons, la distribution des Pages Jaunes doit se poursuivre MAIS AUTREMENT 
et cet autrement doit être conçu ensemble et dès maintenant.

Cette entrevue m'amène à vous proposer deux attitudes : 
- Continuer à faire parler de cette pétition et du groupe sur Facebook, pour faire vivre cette vigilance écocitoyenne, bref montrer que le rapport de force existe pacifiquement mais clairement

- et travailler avec les Pages Jaunes pour que dans un premier temps sur l'échelle de Bordeaux puisque j'y suis élue et peut être aussi ailleurs (si nous sommes plus nombreux), nous trouvions des moyens de communication à mettre en place pour que   la  prochaine distribution des annuaires soit annoncée bien en amont  et que des moyens simples (un clic, un mot)  soient mis en oeuvre pour que l'on puisse  refuser la distribution papier de ses annuaires . 

Une chose a retenu particulièrement mon attention ... Ils envisagent pour l'an prochain, de faire une distribution à l'identique ! ! sauf que sur  la première page de votre annuaire seront indiqués les moyens de ne pas recevoir si c'est votre souhait vos annuaires en 2010 ! ! 

Ca me parait loin 2010 et ça me parait compliqué  (les annuaires jetés le seront sans être ouverts alors première page ou pas !!!!)...

Je suis restée sur ma faim, toujours dans l'écoute active  mais déterminée... toujours plus déterminée !   

Publié dans Alerte

Commenter cet article

SOLA 15/10/2008 19:03

OK pour continuer à bosser avec eux sur "les annuaires autrement". Le truc c'est : mais pourquoi attendre 2010 pour revoir leur distribution ? Ils sont déjà sous presse ou quoi ? Si non, tout est encore possible.
Bravo Alex pour ton travail de "prophylaxie" ;-)
A+

Olivier 15/10/2008 09:31

j'ai écrit un commentaire ce matin, mais je ne sais pas où il est passé...?