coup de gueule

Publié le par Alexandra

de 1 300 à 1 900 décès par cancer du poumon vraiment évitables !

L'INSERM, à la demande de l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail a rendu public les conclusions suivantes : 

" Environ 1 300 à 1 900 décès par cancer du poumon pourraient être évités chaque année dans 23 villes européennes si les niveaux de PM25 (
particules fines) étaient ramenés respectivement à 20 et à 15 microgrammes par m3 (ng/mm3)."

A Paris, Grenoble, Rouen et Strasbourg, 10 % des cancers du poumon sont attribuables à l'exposition aux PM25. Pourquoi ce serait différent à Bordeaux ? 

Or l'Europe s'est dotée d'une norme sur les PM 25 visant 25 ng/mm3 en 2010, qui ne sera contraignante qu'en 2015. 

La mise en place des plans climat un peu partout doit nous rassurer. Elle est censée assurer un partage d'informations pour des actions concrètes à très court terme. Pour la ville de Bordeaux, le plan climat c'est avant la fin de l'année ! !

  

Publié dans pollution

Commenter cet article