Faire se rencontrer la vache et l'herbe au bon moment !

Publié le

Oui, il est possible de laisser pâturer ses animaux dans les prairies toute l'année ou presque et de bien vivre tout en préservant l'environnement et en travaillant moins sur des exploitations de petites tailles, contrairement à toutes les idées reçues.

Pour faire se rencontrer la vache et l'herbe au bon moment il faut respecter quelques principes :

- La prairie doit être composée pour moitié d'herbe et pour le reste de trèfle blanc. Ce dernier fixe l'azote de l'air et l'apporte à l'herbe. Celle-ci devient plus abondante et il n'est plus besoin d'apporter d'engrais azotés !

- Il faut respecter le cycle de croissance de la prairie (c'est à dire laisser le temps à l'herbe de réaliser sa "flambée de croissance" et d'accumuler dans ses racines les réserves nécessaires à une repousse vigoureuse (environ 6 semaines).

- Il faut empêcher les animaux de brouter les repousses, ce qui oblige à les déplacer chaque jour de parcelle en parcelle.

Résultat : davantage d'herbe sur l'année, des animaux mieux nourris avec moins d'engrais, moins de pesticides et moins de fourrage ou de compléments alimentaires.

Peu de labour aussi et moins de fioul.

Un travail moins pénible, du temps dégagé pour la ferme ou la vie sociale. Du bon sens ... 

Publié dans agriculture

Commenter cet article