L'impact de la tong dans le monde

Publié le

En ce 1er jour d'automne pour nous rappeler que l'été n'est encore pas si loin, revenons sur un accessoire indispensable : la tong.

Matières premières :
points - :
Matériaux fabriqué à partir de matière première fossiles épuisables (pétrole et charbon).
Conditions de travail difficiles dans les grandes exploitations d'agriculture intensive en Asie du sud est et en Afrique.

points + :
L'hévéaculture est un formidable moyen de lutter contre la déforestation et l'érosion des sols.
Utilisation de nouveaux matériaux : Rip Curl utilise des combinaisons en fin de vie, Gooc les pneus usagers et Clakett, les déchets de découpes plastiques de production industrielle.

Usage :
point - :
Sans hydratation nos pieds peuvent subir sécheresse et crevasse.

point + :
Accessibilité à tous et à tous les prix.

Fin de vie :
points - :
Les tongs jetables utilisées par exemple dans l'hôtellerie.
Les tongs ne peuvent pas être jetées dans la poubelle verte.

points + :
Certaines tongs sont récupérées et transformées au Kénya en porte clés, bijoux.
Un célèbre top model a lancé sa propre marque de tongs « Ipanema » dont une partie des bénéfices est réservée à la préservation de l’eau au Brésil.

Sources : Neoplanete - Elisabeth Reiss- Agence Ethicity www.ethicity.net

Publié dans Consommation

Commenter cet article

Olivier 23/09/2008 06:08

Moi, quand j'étais petit on appelait ça des "claquettes"... mais j'ai jamais aimé ça et suis un inconditionnel de l'espadrille (conçue, fabriquée localement, qui plus est). Mes filles me taquinent à cause du clip des Nuls "en espadrille, on pue des pieds, on a l'air d'un con..." mais je tiens bon !