le développement durable pénètre le bâtiment inexorablement

Publié le

Le développement durable, c'est le nouveau défi du bâtiment !

Le 9 mars dernier les chefs d'états européens se sont dotés d'une politique énergétique commune autour de deux axes:
- réduire de 20% d'ici 2020 les émissions de gaz à effet de serre,

- élever à 20% la part des énergies renouvelables.

Le défi à relever pour les entreprises du bâtiment est énorme : 20 millions de logements existants construits avant le premier choc pétrolier de 1973 devront être rénovés, le marché est éstimé à 600 milliards d'euros, sans oublier le neuf où foisonnent les projets d'écoconstructions.

Sur le terrain, la démarche se diffuse. Trois moteurs poussent les entreprises à s'y mettre : les collectivités locales, les particuliers qui veulent réduire leur facture et la maîtrise d'oeuvre (architectes et bureaux d'études) qui milite pour une approche globale du bâti.

"Pour nous, la difficulté va consister à décloisonner nos entreprises , à les aider à sortir de leur métier pour devenir des ensembliers" analyse le président de la FFB (fédération française du bâtiment). Les entreprises devront repenser leur politique d'offre :

Un plombier ne vendra plus un raccordement mais de l'économie d'énergie, un carreleur ne se contentera plus de poser des matériaux mais il pilotera la réfection d'une salle de bains....Elles devront revoir aussi leur marketing faute de quoi d'autres acteurs- fournisseurs d'énergie et grands industriels- rafleront la mise.

C'est clair, le développement durable est un combat pour tous : le logement et notamment le bâti existant est le coeur de ce combat !

Publié dans habitat - construction

Commenter cet article

constructeur industriel 08/11/2013 12:51

Vous avez raison. Mais le problème c’est que les bureaux certifiés par des normes environnementales peuvent s’avérer plus performants « sur le papier » qu’en réalité. Parfois il y a un problème de
surconsommation, il y a des cas où les immeubles HPE ont une consommation supérieure à celle d’immeubles comparables non certifiés. Lorsqu’un bâtiment est conçu et réalisé, il faut penser à sa
qualité d’usage, intégrer sa future exploitation/maintenance. C’est fondammental de se préoccuper des consommations réelles du bâtiment avec notamment le nouveau lien
propriétaire/utilisateurs/exploitants.