Le pape appelle à sauver la planète

Publié le

Le pape Benoit XVI a mis en garde les 200 000 jeunes réunis à Sydney jeudi dernier pour les journées mondiales de la jeunesse (JMJ) contre la dilapidation des ressources naturelles pour les besoins d'une "consommation insatiable"..."Les soucis de non violence, de développement durable, de justice et de paix, et de respect de l'environnement sont d'une importance vitale pour l'humanité".

Cela fait 2 ans que Benoit XVI décline le thème de l'environnement, devenu incontournable.

Mais sa problématique est autant écologique que morale. Outre la préoccupation pour le "milieu naturel", le pape a aussi déploré que "le milieu social avait ses cicatrices".

Nous, on trouve que plus le nombre de voix s'élevant pour l'écologie sera important, plus ce combat pourra se gagner...Mais il nous faudrait lire le discours du pape en entier pour voir jusqu'où sa conception de la protection de la planète va... qu'en pensez-vous ?

Publié dans Alerte

Commenter cet article

Olivier 25/07/2008 06:23

Très intéressante question, que j'aurais assez facilement tendance à élargir à l'ensemble des religions... que disent le Talmud, le Coran l'ancien et le nouveau Testament... sur les thèmes environnementaux ? Car il faudrait voir si les propos du Saint Père sont une tentative de "se mettre à la page" ou s'ils correspondent aux Textes ? Personnellement, si je respecte grandement les convictions et les chemins de chacun (tant que ceux-ci ne m'aggressent pas) je ne vois pas dans le papisme de comportement particulièrement écologique, ni même poindre l'humilité qui sied au respect de l'environnement... je la retrouverai probablement plus chez les protestants qui pratiquent leur culte sans ors, ni apparats, ni leaders. Mes convictions religieuses vont sur ces chemins de la quête intime et non de la mise en scène grandiloquante...
Je vois ce qui se commet au nom des religions ou tout au moins de ceux qui les pratiquent... et c'est pas vraiment "écologiquement correct" (ni "politiquement correct", mais ça, on le savait déjà) !

Nous sommes à un tournant de la prise de conscience écologique : le moment où il s'agit de faire prendre la mayonnaise, le moment où il nous faut dépasser les propos des Gourous et intégrer les pratiques écologiques dans nos quotidiens, simplement, sans qu'il y ait besoin de Parti (les Verts), de "super Ministre" comme le préconisait N.Hulot ou de dithyrambe par les Maîtres du Monde. Sous cet angle de vue, je militerais beaucoup plus pour l'éducation au quotidien, pour que l'Ecologie et le comportement Eco-citoyen soient véritablement enseignés comme l'Histoire ou le Calcul... le reste suivra. C'est parce que l'enfant aura appris les conséquences écologiques de chacun de ses gestes qu'il ne lui viendra même pas à l'idée de désirer un 4x4, qu'il aura d'autres critères pour exprimer sa réussite.

"Les héros ne sentent pas bon" dit Flaubert dans l'Education sentimentale