Coup de projecteur sur le procés d'Erika

Publié le par Stéphanie

8 ans après la marée noire, les avocats de la centaine de parties civiles du procès d'Erika ont gagné.

Pour la 1ère fois en France, dans un grand procès, le principe de "préjudice écologique" a été reconnu.

L'affaire Erika en chiffres c'est :

20 000 tonnes d'un fioul hautement toxique sur 400 km de littoral depuis le finistère jusqu'à la Charente maritime et 150 000 oiseaux tués.

Les dommages et intérêts que les inculpés doivent aux parties civiles s'élèvent à 192 millions d'euros.
Au fait, Total a fait appel, pour une entreprise qui fait en moyenne 13 milliards de bénéfices, ils auraient dû s'abstenir et verser chaque année des sommes substantielles aux fondations et associations qui protègent le littoral ! ! !

Publié dans Alerte

Commenter cet article