Ensemble, c'est vraiment tout !!!

Publié le par Alexandra

Toi, moi, eux, nous ...

Nous les administrés, les citoyens, les contribuables, les électeurs savons que l'enjeu écologique est immense, que trop de spéculateurs font du green washing, que ce sont de nos petits gestes écocitoyens ajoutés à ceux des autres que l'issue de ce combat écolo peut être gagnante.

Mais quand même, on ne peut s'empêcher d'espérer que grâce au Grenelle de l'environnement et au travail d'élus obsédés par le DD, aidés de leurs administrations expertes et lucides, les solutions vont nous être apportées, au minimum facilitées.

Mais, chers amis, entre l'intégrisme écologique et la mauvaise fois à toute épreuve, il y a un boulevard inouï d'attitudes à adopter et à exiger ....

- que tous les élus et chefs d'entreprises, ceux qui ont des pouvoirs de décision se forment, s'informent au delà de leurs champs de compétence, au delà des fractures idéologiques, au delà des limites territoriales de leurs mandats. Qu'ils comprennent que leur implication personnelle est fondamentale : le directeur d'une école, le maire d'une commune rurale, l'élu de la région siégeant dans la commission culture, l'élu du département siégeant dans la commission espaces sensibles, l'artisan charpentier, le banquier.....seront tous confrontés aux mêmes constats et aux mêmes axes de progression : économie de papier, réduction des consommations énergétiques, tri des déchets, chasse des fuites d'eau ...A ceci près que leurs métiers spécifiques génèreront des questions particulières et offriront des réponses particulières ... toujours valorisables, toujours dupliquables.

- que tous ces décideurs réunissent autour d'eux régulièrement l'ensemble des acteurs, des structures qu'ils dirigent, animent, accompagnent pour faire des diagnostics, des états des lieux, pour lancer ensemble des pistes de progression dont la réussite dépendra de l'implication et de l'action de chacun.

Il est urgent et vital de ne laisser à personne le soin de nous dicter ce qu'est le DD, quels écogestes mettre en place, quels grands projets ambitieux financer.

Il faut chercher à comprendre, se faire expliquer, demander comment les décisions ont été prises...

Il est essentiel que de grands projets ambitieux sortent de terre : il s'agit souvent d'expérimentations dont les résultats nous feront progresser et libèreront créativité et ingéniosité.

Mais il est fondamental que chacun porte la responsabilité d'actions conçues et mises en oeuvre sous l'angle du DD autant que sous n'importe quel autre angle.

Les sujets communs doivent faire l'objet de décisions comme d'investissements en temps, en compétences et en argent communs (état, région, département, communes...)

Les projets ambitieux ne doivent jamais cacher un quotidien délaissé de toute réflexion écologique.

Publié dans Alerte

Commenter cet article