De Tricatel à l'AMAP

Publié le par Alexandra

Je viens d'une famille d'agriculteurs et de viticulteurs. J'ai grandi à la campagne et profité de tous ses bienfaits qui font que le bonheur est un état que je réclame en permanence.

J'ai en moi toutes ces odeurs, ces images, ces bruits, ceux de la cuisine de cochon, de la moissonneuse batteuse et des grains de blé qui remplissent les remorques, ceux des champs de pommes de terre pris d'assault par les doriphores, ceux des vendanges à l'ancienne les pieds dans le raisin, ceux des vaches à traire et du lait chaud qui mousse.....

Je vis désormais en ville, j'ai une vie trépidente où le multimédia résoud toutes les urgences qui s'amoncèlent. Il m'est trop souvent arrivé d'oublier que les bonnes tomates n'ont pas de formes identiques, que les oeufs ont des jaunes très jaunes , que le cou de poulet c'est bon, que devoir laver la salade et les radis de la terre qui les couvrent c'est bon signe...

J'ai presque failli m'habituer aux emballages qui n'en finissent plus, à ces aliments sans odeurs et sans saveur, bref à la nourriture du géant Tricatel (pour ceux qui se souviennent du film populaire "l'aile ou la cuisse" qui dénonçait déjà la malbouffe).

Puis mes enfants sont nés et avec eux l'urgence du combat écologique, les riques de maladie(35% des cancers viendraient de la nourriture dit-on), de l'obésité, de l'inquiétude de ma famille charentaise sur la baisse du nombre d'agriculteurs, la pression des quotas, l'obligation pour vivre de faire de l'agriculture intensive, la peine immense provoquée par l'opprobe jetée sur les paysans accusés de polluer les nappes phréatiques de cette terre qu'ils aiment et connaissent mieux que quiconque ....

Les produits bio ont eté une des solutions que j'ai souhaité appliquer en plus de la pédagogie auprès de mes enfants. Mais acheter des produits bio qui viennent du bout du monde et dont le prix déjà élevé ne prend pas en compte la vraie valeur écologique (transport, conditionnement...) n'est évidemment pas la seule solution... C'est là qu'on m' a parlé des AMAP *(association pour le maintien de l'agriculture paysanne) une solution magnifique grâce à laquelle les gens s'alimentent bien, créent du lien social, soutiennent l'agriculture paysanne, échappent à l'augmentation révoltante des prix... Quelques familles se réunissent, conviennent qu'une fois par semaine elles viendront chercher des fruits et légumes de saison et locaux à un maraîcher avec lequel elles se lient par un contrat.

Certaines AMAP ne se limitent pas qu'aux fruits et légumes .... Il y en a de plus en plus... J'aimerais en monter une dans mon quartier...à suivre

Si vous faîtes partie d'une AMAP , faîtes nous un commentaire pour nous raconter comment ça se passe , ce qu'il y a dans votre panier et tout le bien que vous en pensez !!


* voici quelques AMAP sur l'agglomération : le
CIVAM, l'AMAP de Blanquefort, l'AMAP de Pessac,...

Publié dans Bonnes pratiques

Commenter cet article

carine 16/06/2010 09:41


bonjour
une AMAP vient d'être créee à Eysines
RDV le mercredi de 18h30 à 19h30 au plateau (espace culturel )
à bientot peut être


Benjamin 04/05/2008 17:53

Pour notre famille pas d'AMAP non plus mais une maraîchère qui vend ses produits les mercredis et vendredis soir à partir de 16h00 à Eysines rue de Gasteboy - rue qui coupe l'avenue du Médoc après la bifurcation vers Blanquefort.
Légumes frais, de saison, à des prix défiant toute concurrence ! ! !

Anne (Papilles et Pupilles) 04/05/2008 10:39

Pas d'AMAP pour moi mais marché bio le jeudi sur le quai des Chartrons, et de temps en temps com3pom.

Olivier 04/05/2008 07:26

Les produits bio ne viennent pas forcément du bout du monde et ne sont pas forcément si cher que ça... je préconise pour ma part "les Jardins d'Etienne" au marché des Capucins qui ne fait travailler que des petits producteurs du coin avec une réelle qualité de produits... où l'on redécouvre le goût inouï des carottes rapées ou de la salde de tomate :-)
En plus, Etienne à lui seul vaut le détour (mardi, jeudi, vendredi, samedi matin, seulement)
Et puis pour les AMAP, vois avec un certain JPB qui pratique cela depuis longtemps :-)